Deux places de cinéma à gagner

A l’occasion de la sortie à Saulieu début juillet du film « La tête en friche »,  notre partenaire dorénavant privilégié, l’ETOILE CINEMA DE SAULIEU, nous propose deux places gratuites pour une  des séances de ce film:

Vendredi 02 juillet à 21h00
Samedi 03 juillet à 21h00
Lundi 05 juillet à 20h30

(à déguster  en famille et sans modération!)

Pour cela, il vous suffit d’écrire en quelques mots votre plus belle émotion littéraire sur un des bulletins disponibles à la Médathèque. Deux bulletins seront tirés au sort.

Pas besoin de « faire de l’intello »:

* la découverte d’un monde magique quand vous aviez 10 ans avec une BD de science fiction
* la rencontre avec un personnage attachant au détour d’un roman au nom oublié
* l’émotion de revivre une partie de votre propre  vie en parcourant un document historique
* votre premier émoi amoureux en lisant sous les couvertures une histoire de prince et de bergère
* la rencontre avec Le livre que vous auriez aimé écrire
* etc.

Autant de lecteurs (même ceux qui disent haut et fort « je n’aime pas lire »), autant d’émotions. Racontez-les  nous avec vos mots à vous: ce sont les seuls qui comptent!

Et n’oublions pas qu’avant d’être un film, « La tête en friche » est un beau livre que nous vous conseillons.

Résumé sur le site Evene:

Germain Chazes, 45 ans, 110 kilos de muscles, tête en friche et narrateur de ce roman, se méfie des mots et de ceux qui parlent ‘tout en guirlande et poils de cul’. Il vit dans une caravane au fond du jardin de sa mère et passe son temps entre le bistrot et le jardin public. Lui-même reconnaît qu’il est assez intelligent pour voir à quel point il est bête. Sur un banc du jardin public, il rencontre Marguerite, une toute petite vieille dame de 86 ans. Elle s’échappe souvent de sa maison de retraite pour observer les pigeons. Cette vieille dame réservée et cultivée l’émeut et le fait rire, ne fait pas la fière et l’appelle ‘Monsieur’. Il suffit de quelques jours pour qu’ils deviennent ‘complices’, un mot qui n’appartenait pas jusqu’alors au vocabulaire de Germain. Auprès de Marguerite, Germain va découvrir un nouveau monde, celui des mots et des livres. Marguerite aime faire la lecture à voix haute, et voilà Germain, le presque illettré, embarqué au côté d’elle dans ‘La Peste’ de Camus. De lectures en lectures, c’est le pouvoir des livres qu’il explore, qui ouvrent en lui un monde nouveau. Et sa vie en est bouleversée. Avec Annette, sa copine, maintenant ‘il ne baise plus’, ‘il fait l’amour.’ Et à fréquenter les bibliothèques, même ses conversations de comptoir prennent un tour inattendu et souvent hilarant…

Publicités
Cet article a été publié dans ACTUALITE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s